Équipe 2022

Lara Castiglioni

Responsable artistique de Cie Entre Terre & Ciel (télécharger le CV)

Metteur en scène, chorégraphe, comédienne, danseuse, circassienne, manipulatrice d’objets et de feu

Réengageant notre présence au monde à travers l’art et la poésie, l’utilisation combinée de la danse, du théâtre, et de la musique véhicule une forme de langage multiple et universel, qui restitue toutes les paroles.

Après avoir développé un travail principalement axé sur la notion de performance et d'esthétisme avec d'autres compagnie professionnelles pendant plus de dix ans, cette artiste pluridisciplinaire aux chemins pluriels et nomades ressent la nécessité de ré-interroger et de dépasser l'ensemble des formes qu'elle a pu rencontrer jusqu'alors. Elle crée en 2006 la Compagnie Entre Terre & Ciel où, porteuses et actrice de ses propres projets, elle définit au plus près une identité artistique propre, dans le fond comme dans la forme.

« À partir d’archétypes et de la fonction médiatrice du « système symbolique » , mon travail de création prend son origine dans l’acte rituel. J’expérimente et je recherche autour de l’idée du lien, de la jonction et de la relation qui existe entre ordre et désordre, condensés dans la notion de rituel. Cette ouverture aux couches profondes de l’humain, à la question de l’universalité est le vecteur d’une recherche d’atmosphère, de matières et d’objets singuliers qui constitue le point de départ d’une « ritualité », d’une « mise en correspondance »  du sens avec la forme de représentation.

Le rituel, les éléments, la symbolique, l’esthétique et la matière au service du rêve sont des affinités partagées dans toutes les créations de la Cie Entre Terre et Ciel. Il m’importe de souligner la portée de tous les gestes et leur rapport avec le sens et le souffle, de ritualiser tous les instants  du spectacle. Dans mes créations, je m’appuies sur l’opposition des matières, sur le dialogue Terre / Ciel et sur les éléments fondamentaux. »

Lara Castiglioni


Phil Von

Musique, voix, danse & jeu

Chanteur et musicien électronique, Phil Von  parallèlement sa passion pour le "néo-flamenco" et les performances de type danse-théâtre.

Il dirigea le groupe pluridisciplinaire Von Magnet de 1985 à 2017. La troupe se produit dans une quinzaine de pays dans des lieux atypiques et insolites, des théâtres, des musées, des salles de concerts ou des festivals de renom. Pendant 15 ans, il est l'élève de différents maîtres Flamenco, puis il s’émancipe afin de développer son style de percussions de pieds.

Compositeur et intervenant pour diverses compagnies de danse contemporaine en France et en Allemagne (Theater Dessau, Komische Oper Berlin, Kiel Oper, Do Theatre, il travaille aussi pour le théâtre (U-structure Nouvelle, Compagnie La Déformante) ou la performance et les arts de la rue (Materia Prima, Underclouds, Entre Terre et Ciel).

En 2001, il crée en résidence à Fès «L'Autre Nuit» avec des artistes marocains. Cette rencontre donnera naissance à un disque et un spectacle (Fès, Meknès, C.R.D.C de Nantes). En 2002 il met en scène un spectacle pluridisciplinaire réunissant 12 artistes turcs au Festival International d’Izmit (Turquie). Il écrit sa première pièce pour orchestre, «Compass» avec Art Zoyd et l'ensemble  Musiques Nouvelles /Jean Paul Dessy (Bruxelles / Mons / Valenciennes).

En 2009, il retrouve son complice Mimetic avec la pièce contemporaine "Groundscape" réalisée pour Radio France et le G.R.M. Il crée en 2016 avec le percussionniste Somekilos le duo électro-ethnique Meta Meat qui tourne en Europe intensivement et réalise 2 albums. Depuis 2017 Il co-dirige avec la chorégraphe Sakurako la compagnie de danse butoh "Okarukas" basée à Vilnius. Il collabore avec de grands musiciens des scènes rock, folk et musique classique à divers projets musicaux en Lituanie.

 

Discographie : 12 albums avec Von Magnet ainsi que 6 albums en solo.


Belkacem Mesbahi

Chanteur, comédien & musicien

Kacem Mesbahi est de ceux qui nous surprennent par leur singularité, nous alpaguent et nous questionnent.

Chanteur leader du groupe C gens là pendant 15 ans, il collabore avec des compagnies de théâtre notamment pour des spectacles jeune public. Il collabore avec la compagnie américaine Oz (Dracula), La boutique du conte (Franche Comté, contes et pièces de théatre), Compagnie A (Sheherazad) et crée ses propres spectacles musicaux pour le jeune public : Le Zéphyr de Zina (concert-conte, 2014) et Le Champ des Djinns (spectacle musical, 2019).

Multi-instrumentiste (oud, guitare, clarinette et percussions), Kacem Mesbahi se définit comme un chercheur de sons :

« Je suis chanteur mais je me suis toujours senti comme un acteur qui taquine les instruments pour trouver le geste juste ».


Sa rencontre avec Lara Castiglioni se fait lors d’évènements publics où les deux artistes collaborent en improvisation jusqu’en octobre 2019, où Lara lui propose de rejoindre Le Monde est rond.

« Avoir plusieurs casquettes me permet un large éventail de propositions dans la création d’un spectacle. C’est une grande liberté. Et Lara a cette même veine et sait s’ouvrir à d’autres champs artistiques. C’est une collaboration très riche et vraiment grisante. »                         Belkacem Mesbahi


Diane Vaicle

Danseuse aérienne, comédienne & metteure en scène

Bien que formée dès son plus jeune âge à la danse classique, c’est au théâtre physique que Diane dédie ses premières années de pratique, au sein de la compagnie Materia Prima.

En parallèle, elle s’accroche à la technique du tissu aérien sous les ailes d’Annick Savonnet. C'est donc assez naturellement qu'elle tombe dans le cirque, car il lui semble être l'endroit où elle pourra tout mélanger. Elle rencontre d'abord Francis Albiero (Cie Flex) et ses chantiers de cirque improvisé, collabore avec la compagnie La Strada (Catherine Toussaint, François Cancelli), avant d’intégrer la première promotion de l’Académie Fratellini. 

Lauréate à l’issue de trois ans de formation, Diane rejoint notamment les cies Avis de Tempête sur un Ubu Roi, Hyaqua-dire-que (Hyacinthe Reish) sur H7O, Lit sur mes lèvres et l’équipe de Georgio Corsetti au Théâtre du Châtelet à Paris puis à Turin dans le cadre des JO. En 2014 elle retrouve la Cie Materia Prima dans le cadre d’une création de rue unique Choir, programmation in du Festival d'Aurillac. En 2016, elle se joint à la Cie Petites Perfections (Valérie Dubourg) sur le spectacle Péripéties, créé au Pôle Cirque d’Elbeuf.

En parallèle, Diane élabore un travail personnel foisonnant, fort de nombreuses coopérations et affluences (Phil Von – Von Magnet, Meta Meat / Camille Perrin – Cie Brouniac / Mell – chanson française / Laura Cahen).

En 2012, elle intègre la Cie Underclouds et signe la mise en scène du spectacle Le Funambus (Festival Chalon dans la rue, édition 2012 – in) puis elle collabore à la mise en scène de Petites Histoires Sans Gravité – création 2016. Dernièrement, elle a façonné à 4 mains avec Chloé Moura une nouvelle création de « cirque en paysage » intitulé Versant , un projet d’envergure pour elle, qui est né en mai 2018.


Isabelle Chapuis

Photographe Plasticienne

Mon travail se déploie de la pratique de la photographie artistique à celle de la photographie thérapeutique. Ces deux dimensions se nourrissent et se renforcent l’une et l’autre. C’est un positionnement transversal, vivant, dont le cœur est le corps humain, que je perçois telle une porte d’entrée vers l’exploration de soi.

Diplômée de Penninghen en arts graphiques (2005), j'ai consacré deux ans à de longs séjours en Asie et au Moyen-Orient, me confrontant à d’autres réalités. Tandis que j'optais résolument pour la photographie, mon regard s’est orienté vers des créations conjuguant portrait et mise en scène, embrassant les différentes formes du vivant. De retour à Paris, je remporte le Prix Picto en 2010. En 2011, j'intègre l’agence LNB. Un an plus tard, ma série BARBAPAPA primée par la Bourse du Talent, est exposée à la Bibliothèque nationale de France François Mitterrand qui l’intègre dans son fonds photographique.

 

Mon travail est régulièrement exposé dans les galeries et institutions, notamment à la galerie Bettina à Paris, au Centre d’Art Contemporain du Château des Adhémar à Montélimar ou à l’Espace Snap aux Etats-Unis. En Asie, à la Galerie Paris 1839 à Hong Kong et en Chine où j'exposais au sein du mois Franco-Chinois de l’environnement dans cinq grandes villes. Depuis décembre 2016, ma série RITUELS  est entrée dans la collection permanente du Grand Musée du Parfum à Paris. En 2017, les Hôtels Pullman, me commande une création (LORELEY) dédiée à leur collection d’art contemporain. En septembre 2018, je présente une installation au Palais Galliera à Paris. Invitée en résidence pour la 9ème édition du festival Planche(s) Contact, j'y expose ma série ANITYA qui intègre la collection du Musée des Franciscaines à Deauville. En 2020, je fais partie des finalistes du Prix BMW. Pour ma troisième résidence, je suis invitée à la Fondation Albert Gleizes en 2021 ceci en vue d’une exposition au Centre de photographie contemporaine le Bleu du Ciel, à Lyon, en 2022.

 


Brigitte Bourdon

Plasticienne

Elle développe un travail plastique autour de la mémoire utilisant le textile, le papier, le fil, et l’écriture... prenant plusieurs formes plastiques:

Installations, Peintures, Gravures, Piqûres...

 

Invitée dans différents lieux à montrer son travail :

   Musées : Angoulême, Coutances, Cognac, Niort, Saintes, St Dié, Mirecourt, Epinal, Mulhouse, Martigny (CH).

   Galeries : Luxembourg ville, Wiltz (Lux), Stuttgart (D), Iserlohn (D), Honfleur...

  Structures culturelles: Comédie de Caen, Dijon, Vire, Reims, espace Kawamata St-Thelo, Nancy, TEM Goviller

  Centres culturels: Kanazawa Japon, Rochefort, Frouard, Bar-le-Duc, Blénod les P à M, Besançon, Nancy

 

•Acquisitions 

 

           2020 Musee des Beaux-Arts Mulhouse

 

           1999 A.C.B. Bar le Duc

 

           1984 F.R.A.C. de Basse Normandie:

 

            Collection Galerie Caroline Corre Paris et différentes collections particulières.

 

 

 

 

 

 

          - intervenant artistique référent dans des Ateliers de pratiques artistiques (A.P.A)pour l'Académie/Metz-Nancy (1991-  2016)           

 

          - Formation rencontres Franco-allemandes Neunkirchen-Talange 2012,2013,2014

 

          - Rencontres: internationales de théâtre à Budapest & Talange 2012,2013,2014

 

          - Formation des maîtres: Académie Nancy-Metz 

 

          - Mirecourt (88) ateliers arts plastique entre 1990 et 2004

 

          - Réseau Fédération national et départemental des Foyers Ruraux

 

          - Stages d'initiation aux Arts plastiques Adultes en milieu rural « Mémoires et créations »1997/98.

 

          - Réalisations plastiques collectives innovantes sur un territoire (Sphères à Esley 2000 et Charmes 2002) en milieu rural

 

          - Fête du Paysage à Nonville en 2006, 

 

          - "Mots d'Elle" d'abord dans les Vosges en 2008 puis en France 2009, 2010, 2013

 

          - "les chemins de l'Eau" direction artistique de l'opération sur 3 années

 

             finalisée en juin 2013  avec des professionnels du secteur culturel et des institutions scientifiques INRA CNRS…

 

          -  2015/2016 différents stages Femmes /expressions, créations et engagements: sur un programme européen, "Erasmus plus" avec la France la Hongrie et la Lituanie.

 

 

 

 


Émilie Katona

Comédienne, performeuse & metteure en scène

Elle obtient le bac A3 théâtre à Nancy en 91 avec Françoise Valence et Henri Degoutin; elle se forme avec Michèle Benoît / théâtre de la Cuvette et Daniel Pierson /Studio de formation du théâtre de la manufacture à Nancy, puis avec des stages de théâtre et/ou de danse dans les univers de Michel Massé et la Cie 4 Litres 12, Sumako Koseki (danse buto), Oscaras Korsunovas, Wladyslaw Znorko, Daniel Jeanneteau, Pascal Larderet et la Cie Cacahuète…

Elle met en scène dès l'âge de 20 ans des textes contemporains sur des scènes de théâtre, mais aussi en rue ou dans des friches industrielles (Bernard Marie Koltès, Michel Azama, Sarah Kane, Enzo Cormann).

Pendant plus de 20 ans (1992-2014) dans les créations transdisciplinaires de la Cie Materia Prima / direction artistique Didier Manuel, elle joue, danse, et /ou performe. Les spectacles et les performances de Materia Prima ont voyagé dans de nombreux pays et ont investi toutes sortes de lieux (scènes de théâtre, rue, usines…).

Avec Materia Prima, se crée aussi un lieu alternatif fort, le TOTEM et le festival Souterrain Corps- Limites. Pendant 10 ans elle vit sur ce site de friches industrielles à Maxéville.

Depuis toujours Émilie a aimé mélanger dans son théâtre des artistes amateurs, professionnels et mettre côte à côte sur le plateau des personnes au parcours de vie et/ou artistique souvent atypique. À travers des groupes d'acteurs nombreux et différents, se dégage alors un sentiment d'humanité et une grande force poétique…

En posant des performances dans la ville et son architecture urbaine, les univers et propositions artistiques qui en découlent viennent questionner la notion du sens, le bousculement des repères, le mélange des gens et des genres… L'acte même d'un théâtre collectif, simple, brut et fort devient alors un élément de résistance et d'amour face à une société faite de cloisonnements, de faste et de faux semblants.


Yardani Torres

Violoniste

Yardani Torres Maiani nait en Andalousie en 1988. Il commence ses études de musique sur la Costa del Sol puis au conservatoire de Malagapuis grandit dans ce haut-lieu des musiques gitanes que sont les Saintes-Maries-de-la-Mer. Après avoir obtenu son diplôme d’études musicales au conservatoire d’Avignon, il étudie avec Gunars Larsens à la Haute École de musique de Lausanne où il obtient le diplôme de Bachelor. En 2008 il étudie à la Menuhin Academy où il reçoit les conseils d'Alberto Lysy et Bogdan Zvoristeanu notamment. Il suit ensuite l’enseignement du violon auprès de Marie-Annick Nicolas au Conservatoire de Genève où il obtient le diplôme de Master of Arts en interprétation musicale en 2011. La même année, il remporte le prix Henryk Szeryng.

“Voyageur en musique” selon ses propres mots, il a joué depuis dans de nombreuses salles et festivals en France et à l'étranger ainsi que collaboré avec de nombreux artistes.

Si comme violoniste il s'inscrit incontestablement dans la jeune génération d'élite de l'école française, Yardani Torres-Maiani est pour autant bien plus qu'un soliste brillant. Musicien curieux, en recherche perpétuelle, il compose et expérimente avec la même passion pour son instrument fétiche que celle qui le mène dans l'exploration des grandes pages de Bach, Paganini, Enesco, Piazolla. Cette singularité prend source dans une tradition familiale foisonnante, aux affluents du flamenco et des musiques classiques. Ses créations à la verve lyrique, aux atmosphères aériennes et exaltées révèlent une signature où les accents flamenco ne sont que le prétexte, l'entrée en matière d'un véritable imaginaire musical. En 2019, après avoir mené et participé à différents projets Yardani Torres Maiani sort un premier opus de compositions originales pour sextet intitulé Asteria, la Nuit étoilée, sur le label Harmonia Mundi. Le projet Asteria réunit six musiciens (violons, violoncelle, contrebasse, clavecin et guitare électrique), pour interpréter un flamenco réinventé avec des outils compositionnels d'avantage issus de la musique classique.

Enesco, Piazzolla ...Cette singularité prend source dans une tradition familiale foisonnante, aux affluents du flamenco et des musiques classiques.Ses créations à la verve lyrique, aux atmosphères aériennes et exaltées révèlent une signature, où les accents flamenco ne sont que le prétexte, l'entrée en matière d'un véritable imaginaire musical.En 2019, après avoir mené et participé à différents projets Yardani Torres Maiani sort un premier opus de compositions originales pour sextet, intituléAsteria, la Nuit étoilée, sur le label Harmonia Mundi. Le projetAsteriaréunit six musiciens (violons, violoncelle, contrebasse, clavecin et guitare électrique), pour interpréter un flamenco réinventé avec des outils compositionnels d'avantage issus de la musique classique.

Collaborations