Équipe 2020

Lara Castiglioni

Responsable artistique de Cie Entre Terre & Ciel (télécharger le CV)

Metteur en scène, chorégraphe, comédienne, danseuse, circassienne, manipulatrice d’objets et de feu

Réengageant notre présence au monde à travers l’art et la poésie, l’utilisation combinée de la danse, du théâtre, et de la musique véhicule une forme de langage multiple et universel, qui restitue toutes les paroles.

Après avoir développé un travail principalement axé sur la notion de performance et d'esthétisme avec d'autres compagnie professionnelles pendant plus de dix ans, cette artiste pluridisciplinaire aux chemins pluriels et nomades ressent la nécessité de ré-interroger et de dépasser l'ensemble des formes qu'elle a pu rencontrer jusqu'alors. Elle crée en 2006 la Compagnie Entre Terre & Ciel où, porteuses et actrice de ses propres projets, elle définit au plus près une identité artistique propre, dans le fond comme dans la forme.

« À partir d’archétypes et de la fonction médiatrice du « système symbolique » , mon travail de création prend son origine dans l’acte rituel. J’expérimente et je recherche autour de l’idée du lien, de la jonction et de la relation qui existe entre ordre et désordre, condensés dans la notion de rituel. Cette ouverture aux couches profondes de l’humain, à la question de l’universalité est le vecteur d’une recherche d’atmosphère, de matières et d’objets singuliers qui constitue le point de départ d’une « ritualité », d’une « mise en correspondance »  du sens avec la forme de représentation.

Le rituel, les éléments, la symbolique, l’esthétique et la matière au service du rêve sont des affinités partagées dans toutes les créations de la Cie Entre Terre et Ciel. Il m’importe de souligner la portée de tous les gestes et leur rapport avec le sens et le souffle, de ritualiser tous les instants  du spectacle. Dans mes créations, je m’appuies sur l’opposition des matières, sur le dialogue Terre / Ciel et sur les éléments fondamentaux. »

Lara Castiglioni


Phil Von

Musique, voix, danse & jeu

À la fois chanteur et musicien électronique, Phil Von développe parallèlement sa passion pour le flamenco et les performances de type danse-théâtre.

Il dirige le groupe pluridisciplinaire Von Magnet depuis sa création (Londres 1985). La troupe s'est produite dans une quinzaine de pays lors de différentes tournées, dans des lieux atypiques et insolites, des théâtres, des musées, des salles de concerts ou des festivals de renom. Pour Von Magnet il a composé et publié onze albums (1987/2011).

Danse flamenco : Pendant une dizaine d’années, il est l'élève de Nuria Kurland, La Chana, Javier Latorre, Maria Carmen Garcia, Lita Peiro & Manolo Montès, puis il s’émancipe afin de développer son propre style de percussions de pieds.

Compositeur et intervenant pour la danse contemporaine en France (Compagnie Rialto, Sandra Martinez, Le Chiendent, Myriam Gourfink, ANI) et en Allemagne (Anhaltisches Theater Dessau, Komische Oper Berlin, Kiel Oper, Gregor Seyffert, Do Theatre, Lisa May), il travaille aussi pour le théâtre (Myrtilles, Compagnie La Déformante) ou le nouveau cirque /arts de la rue (Bouche Cousue, La Face Sonore, Le Funambus).

En 1999, il co-réalise avec Norscq l’album orientaliste «Atlas Project».

En 2001, il crée en résidence à Fès «L'Autre Nuit» avec des artistes marocains. Cette rencontre donnera naissance à un disque et un spectacle (Fès, Meknès, C.R.D.C de Nantes).

En 2002 il met en scène le spectacle pluridisciplinaire «1+1+1+…= 1» réunissant douze artistes turcs au Festival International de Théâtre d’Izmit (Turquie).

Il écrit sa première pièce pour orchestre, «Compass» avec Art Zoyd et l'ensemble des Musiques Nouvelles dirigé par Jean Paul Dessy (Bruxelles / Mons / Valenciennes). En Allemagne il interpréte le rôle principal dans le Ballet « Guten Morgen Du Schöne » sur des textes d’Andreï Tarkovski et des poésies de Paul Celan.

En 2005, il co-dirige et co-écrit avec Flore Magnet la performance de théâtre de rue "Deadline Now" pour la compagnie Persona (Festival Imaginarius, Portugal). Avec "Deadline Now", il signe aussi son deuxième album solo, cette fois purement électronique, sur le label Thisco. Il est aussi depuis 2005 membre du collectif nancéien de danse-théâtre Materia Prima.

En 2009, il retrouve son complice Mimetic avec la pièce contemporaine "Groundscape" réalisée pour Radio France et le G.R.M. (Groupe de Recherche Musicale).


Belkacem Mesbahi

Chanteur, comédien & musicien

Kacem Mesbahi est de ceux qui nous surprennent par leur singularité, nous alpaguent et nous questionnent.

Chanteur leader du groupe C gens là pendant 15 ans, il collabore avec des compagnies de théâtre notamment pour des spectacles jeune public. Il collabore avec la compagnie américaine Oz (Dracula), La boutique du conte (Franche Comté, contes et pièces de théatre), Compagnie A (Sheherazad) et crée ses propres spectacles musicaux pour le jeune public : Le Zéphyr de Zina (concert-conte, 2014) et Le Champ des Djinns (spectacle musical, 2019).

Multi-instrumentiste (oud, guitare, clarinette et percussions), Kacem Mesbahi se définit comme un chercheur de sons : « Je suis chanteur mais je me suis toujours senti comme un acteur qui taquine les instruments pour trouver le geste juste ».

Sa rencontre avec Lara Castiglioni se fait lors d’évènements publics où les deux artistes collaborent en improvisation jusqu’en octobre 2019, où Lara lui propose de rejoindre Le Monde est rond.

« Avoir plusieurs casquettes me permet un large éventail de propositions dans la création d’un spectacle. C’est une grande liberté. Et Lara a cette même veine et sait s’ouvrir à d’autres champs artistiques. C’est une collaboration très riche et vraiment grisante. »

Belkacem Mesbahi


Diane Vaicle

Danseuse aérienne, comédienne & metteure en scène

Bien que formée dès son plus jeune âge à la danse classique, c’est au théâtre physique que Diane dédie ses premières années de pratique, au sein de la compagnie Materia Prima.

En parallèle, elle s’accroche à la technique du tissu aérien sous les ailes d’Annick Savonnet. C'est donc assez naturellement qu'elle tombe dans le cirque, car il lui semble être l'endroit où elle pourra tout mélanger. Elle rencontre d'abord Francis Albiero (Cie Flex) et ses chantiers de cirque improvisé, collabore avec la compagnie La Strada (Catherine Toussaint, François Cancelli), avant d’intégrer la première promotion de l’Académie Fratellini.

Lauréate à l’issue de trois ans de formation, Diane rejoint notamment les cies Avis de Tempête sur un Ubu Roi, Hyaqua-dire-que (Hyacinthe Reish) sur H7O, Lit sur mes lèvres et l’équipe de Georgio Corsetti au Théâtre du Châtelet à Paris puis à Turin dans le cadre des JO.

En 2014 elle retrouve la Cie Materia Prima dans le cadre d’une création de rue unique Choir, programmation in du Festival d'Aurillac. En 2016, elle se joint à la Cie Petites Perfections (Valérie Dubourg) sur le spectacle Péripéties, créé au Pôle Cirque d’Elbeuf.

En parallèle, Diane élabore un travail personnel foisonnant, fort de nombreuses coopérations et affluences (Phil Von – Von Magnet, Meta Meat / Camille Perrin – Cie Brouniac / Mell – chanson française / Laura Cahen).

En 2012, elle intègre la Cie Underclouds et signe la mise en scène du spectacle Le Funambus (Festival Chalon dans la rue, édition 2012 – in) puis elle collabore à la mise en scène de Petites Histoires Sans Gravité – création 2016. Dernièrement, elle a façonné à 4 mains avec Chloé Moura une nouvelle création de « cirque en paysage » intitulé Versant , un projet d’envergure pour elle, qui est né en mai 2018.


Hélène Ninérola

Comédienne & metteur en scène

À l'intérieur de la Cie Carcara, Hélène mène depuis 20 ans une recherche théâtrale personnelle. Très novatrice dans sa manière de mêler les disciplines artistiques (théâtre, musique, jonglage, peinture, marionnette) autour d'un texte actuel, elle met les arts en résonance. En se mêlant, ils construisent une écriture poétique particulière. Ces formes, savantes et populaires, s'apparentent souvent à des spectacles performances qu'elle partage aussi bien devant un public intime que sur la place publique. Sa pratique est ouverte à tous les habitants des villes et des campagnes, en extérieur comme en intérieur. Elle se produit dans les théâtres, mais aussi en piste ou dans tous les lieux de rencontres (jardin et place publique,  petite salle collective, médiathèque et café, friche, hall, village, forêt…). Aujourd'hui ses nouvelles créations se font à partir d'un glanage de paroles réalisé par L. Vielle, auteur et comédienne, à partir de rencontres avec les habitants.

Depuis quelques années, Hélène Ninérola est metteur en scène associée à des artistes de cirque et des compagnies théâtrales et musicales. Elle se met à la recherche d'écritures nouvelles où le corps et l'objet s'assemblent pour fonder du sens. Dans son travail apparaît le déguisement, les changements de sexe, un goût prononcé pour le chœur, un ensemble polyphonique et dissident, elle défend la présence des musiciens comme aujourd'hui une nécessité de la musique d'être vivante, free et se passionne pour le travail du clown, allant jusqu'à l'enseigner au travers de la méthode Proserprine.


Bertrand Binet

Musique & guitare électrique

Article à venir


Émilie Katona

Comédienne, performeuse & metteure en scène

Elle obtient le bac A3 théâtre à Nancy en 91 avec Françoise Valence et Henri Degoutin; elle se forme avec Michèle Benoît / théâtre de la Cuvette et Daniel Pierson /Studio de formation du théâtre de la manufacture à Nancy , puis avec des stages de théâtre et/ou de danse dans les univers de Michel Massé et la Cie 4 Litres 12 , Sumako Koseki (danse buto) , Oscaras Korsunovas, Wladyslaw Znorko, Daniel Jeanneteau, Pascal Larderet et la Cie Cacahuète…

Elle met en scène dès l'âge de 20 ans des textes contemporains sur des scènes de théâtre, mais aussi en rue ou dans des friches industrielles (Bernard Marie Koltès, Michel Azama, Sarah Kane, Enzo Cormann).

Pendant plus de 20 ans (1992-2014) dans les créations transdisciplinaires de la Cie Materia Prima / direction artistique Didier Manuel, elle joue, danse, et /ou performe. Les spectacles et les performances de Materia Prima ont voyagé dans de nombreux pays et ont investi toutes sortes de lieux (scènes de théâtre, rue, usines…). Avec Materia Prima, se crée aussi un lieu alternatif fort, le TOTEM et le festival Souterrain Corps- Limites. Pendant 10 ans elle vit sur ce site de friches industrielles à Maxéville.

Depuis toujours Émilie a aimé mélanger dans son théâtre des artistes amateurs, professionnels et mettre côte à côte sur le plateau des personnes au parcours de vie et/ou artistique souvent atypique. À travers des groupes d'acteurs nombreux et différents, se dégage alors un sentiment d'humanité et une grande force poétique…

En posant des performances dans la ville et son architecture urbaine, les univers et propositions artistiques qui en découlent viennent questionner la notion du sens , le bousculement des repères, le mélange des gens et des genres… L'acte même d'un théâtre collectif, simple, brut et fort devient alors un élément de résistance et d'amour face à une société faite de cloisonnements, de faste et de faux semblants.


Julian Rivierre

Artiste & graphiste

« Formé en arts appliqués et en histoire de l'art au lycée Henri Loritz, puis ayant étudié à l'école nationale des Beaux-Arts de Nancy et à l'école des Arts décoratifs de Strasbourg, c'est au travers du spectacle vivant et notamment de la Cie Osmosis que j'ai complété ma formation. Cet apport de l'instantanéité et de l'éphèmère, de la prise de risque dans une temporalité immédiate face au public, a profondément modifié mon approche de la création artistique et graphique, laquelle relève habituellement plus d'une lecture différée de la part du public confronté à une production elle-même en quête de pérennité. »

Pour la Cie Entre Terre & Ciel, graphisme, webdesign, conseil iconographique et communication visuelle : PIOU BLITZ


Collaborations